Femme musulmane qui fait le premier nullement concernant le mariage

Femme musulmane qui fait le premier nullement concernant le mariage

J’suis une femme et j’habite de religion musulmane.

J’aimerais savoir que dis l’Islam du cas d’une femme qui ferai le premier nullement par un homme avec l’intention du mariage ?

Qu’est votre que vous pense de la femme qui » ferai le premier nullement» ? Est votre que cela reviens a forcer le destin pour vous ? Est ce que cela pourrait traduire le fait qu’on reste qu’est ce que dil mil jamais confiance en Allah et qu’on cherche a forcer les choses ? Je veux dire, la femme ne devrait-elle gui?re plutot rester a sa place et patienter le mektoub ?

Et vous les hommes qu’en pense vous ?? que penseriez-vous de la fille qui prend l’initiative de vous manifester le interet . Prendriez vous cela tel un tracas de pudeur ?

Imaginons que la femme fasse le premier gui?re, de quelle maniere l’actrice doit elle s’y prendre a la fois concernant rester dans le licite et aussi pour que l’homme proprement dit le prennent beaucoup ?

Desolee, ca fera de nombreuses questions en un post, je m’excuse mais j’ai vraiment besoin d’avis et de retour de votre part.

Je vous sais gre bon nombre d’avance.

y n’y a pas de mal a Realiser le premier jamais

quel reste le rapport avec le fait de forcer le destin?

1 homme qui cherche sa futur epouse force le destin d’apri?s toi?

quelle est l’espace d’la femme musulmane d’apres toi?

mektoub ne veut pas dire rester assis a patienter que ca se passe

tu donne le numero de ton mahram a celui qui t’interesse si biensure il est serieux d’ailleurs le demeure suivra

J’ai generosite et J’ai sincerite ki ressorte de tes paroles me on joie. (il n’y a jamais plus belle omaune que de rejouir un frere ou une soeur) Ke Dieu te recompenseee pour tes mots tes conseil et ton soutien

petite question prtaique: vous preferereriez une requi?te directe (la fille s’adresse franchement et franchement) ou via intermediaire(la fille fait passer le message aussi franc sauf que c via intermediaire de la amie)? […]